bex, jazz , bill evans, morelli, ladd, orgue, Hammond, B3, slam, Spoken, piano,
B2BILL
A modern tribute to Bill Evans

EMMANUEL BEX, Hammond organ, vocoder
NICO
MORELLI, Piano
MIKE
LADD, Slam - Spoken words

HITS CJ image imageLOGO-TOP-MEZZO-NOIR1


Capture d’écran 2014-11-08 à 19.56.38 kit pro (press, photos, technical rider)

B2BILL is a very modern tribute to Bill Evans. A real success where modernity dialogue with the past, where a ballet contemporary abstraction of hip-hop influences graphent a light color scores a fine jazz.
Emmanuel Bex, uncontested master of the Hammond organ, is a musician constantly melting, volcanic temperament won a lot of prices ans awards is one of the most soulful organists on the planet.
Nico Morelli studied piano in Rome, Boston, New York and Paris, worked with members of the jazz avant-grade, including Paul Bley and Steve Lacy, as well as Italian bebop warriors Flavio Baltro, Enrico Rava ...
Mike,Ladd, born in Boston, attended several hip schools, collaborated with jazz artists, remixed pop records, published in literary magazines and has established himself as a new voice of the people with artists as diverse as Vijay Iyer and DJ Spooky.


Une vraie réussite où la modernité dialogue avec le passé, où dans un ballet d’abstraction contemporaine des influences hip-hop graphent d’une couleur lumineuse les partitions d’un jazz raffiné.

"On ne connaît pas notre chance d'avoir en France, avec Eddy Louiss et Emmanuel Bex, deux des organistes les plus soulful de la planète. Aujourd'hui, c'est de Bex qu'on parlera, qui sort ces jours-ci, sous le titre "B2BILL" (Bonzaï Records), un des disques les plus étonnants du moment. Voici donc un hommage à Bill Evans, pour lequel Bex (orgue Hammond B3, sampler, voix) a invité à ses côtés Nico Morelli (piano, boucles électroniques, tambourin) et le magnifique poète-slameur-diseur qu'est Mike Ladd. Même s'il s'appuie sur sept compositions du grand Bill (plus une de Michel Graillier, grand "evansien" s'il en fut, et quelques autres, signés par nos trois compères), cet enregistrement, par l'utilisation raffinée des possibilités poétiques de l'électronique, rompt avec une certaine orthodoxie jazzistique souvent tristounette, retrouvant le sens de l'aventure. "
B.L. Le Nouvel Observateur - 3 octobre 2013



Préfacé par Ben Sidran, l'album enregistré par le trio Bex/Morelli/Ladd est assurément l'hommage le plus brillant et moderne qui ait été consacré à ce jour à Bill Evans. Si hommage il y a, c’est dans l’esprit. Dans le plaisir d’un dialogue à trois, cette interaction qu’Evans a érigé en art. Dans cette capacité du trio de lier ce qui lui tombe sous les doigts : le jazz, le rap, les impressionnistes, la poésie, ici unis dans un truc simplement « incomparable », dixit Ben Sidran. On va reconnaître ici un rythme, là une ligne mélodique. L’habillage ? Bons grooves, boucles électroniques, échantillonnages, textes récités, Hammond au son soul, dialogue de claviers… C’est Bill Evans 30 ans plus tard : moderne, audacieux, inspirant. Un disque jubilatoire, les deux pieds dans la modernité du genre.